🔥 Découvrez SCREEN AI : l'entretien téléphonique automatisé par IA vocale En savoir plus

Sommaire

    Comment réengager des salariés désengagés : les clés pour booster leur motivation !

    Rédigé par
    Charlotte Herbaux Publié le 15 mai 2023

    Lorsqu'un salarié est désengagé, cela peut avoir des conséquences désastreuses sur son travail et sur la productivité de l'entreprise. Un employé qui ne se sent plus concerné par son travail peut être moins performant, moins créatif, moins impliqué dans la vie de l'entreprise.

    Le rapport State of the Global Workplace 2022 de Gallup annonce un taux d’engagement au travail de 6% pour les Français. Le pire d’Europe. Une autre étude, menée cette fois, par le cabinet de conseil AON Hewitt en 2020 révèle que le désengagement des salariés coûte aux entreprises françaises environ 88 milliards d'euros par an en perte de productivité et en absentéisme. Une paille ! Mais bonne nouvelle ! Il existe des solutions pour accompagner les salariés qui ont le moral dans les chaussettes à se remettre dans le bain. On vous donne ici toutes les clés pour mieux comprendre les raisons de leur désengagement et quelques astuces pour le retour à une productivité optimale.

     

    Pourquoi mes salariés ne sont-ils plus performants ?

    Le désengagement peut être dû à divers facteurs tels que des problèmes personnels, des tensions avec l'équipe, une charge de travail trop importante, un manque de reconnaissance, une mauvaise communication, etc.

    Le désengagement des salariés peut se produire dans tous les types de métiers et tous secteurs d'activité. Cependant, certaines professions sont plus exposées que d'autres. On note que les métiers de la vente et du commerce, de la santé, de la finance, de la communication et le secteur des nouvelles technologies sont bien souvent les plus touchés.

    Néanmoins, ça n’est pas pour autant que les autres secteurs sont épargnés. En effet, il est important de noter que le désengagement des salariés peut être influencé par de nombreux facteurs individuels et collectifs, tels que le management, la culture d'entreprise, les relations interpersonnelles, les opportunités de développement personnel et professionnel, etc.

    Toujours selon l'étude de Gallup de 2022, le principal facteur de désengagement des salariés est le manque de reconnaissance de la part de l'employeur. Ainsi, 66% des salariés qui ne se sentent pas reconnus déclarent être désengagés dans leur travail.

    Une étude de BVA datant de 2020 montre, quant à elle, que la charge de travail est également un facteur important de désengagement, puisque 39% des salariés français considèrent qu'elle est trop importante et qu'elle nuit à leur motivation et leur engagement au travail.

    Mais en tête du palmarès le sens et le salaire restent les principaux facteurs de désengagement. Pour maintenir une équipe motivée et impliquée, il faudra alors travailler, entre autres, sur ces différents facteurs.

     

    Réengager mes salariés oui mais comment ?

    Alors qu’un grand vent de désengagement souffle depuis la crise sanitaire, il semble important de se pencher trois ans après sur les solutions pour redonner à « la valeur travail » toutes ses lettres de noblesse. Le rapport au travail a changé c’est un fait. Les salariés ne travaillent pas moins ils travaillent différemment.

    Il est donc grand temps pour nous, les entreprises, de se questionner et de se pencher sur les solutions pour réengager des candidats qui ont perdu toute motivation et sont taxés à tort de « flemmards ».

    1. Et si on apprenait à écouter et communiquer : Le premier pas pour réengager un salarié désengagé est de lui donner la parole, d'être attentif à ses problèmes et ses préoccupations et de communiquer de manière transparente et constructive. Remettre l’humain au cœur des préoccupations est essentiel dans un environnement devenu instable.

    2. Donner du sens : Pour que le salarié retrouve la motivation, il est essentiel qu'il comprenne le sens de son travail, de sa mission et qu'il se sente utile à votre entreprise. Ainsi proposez-lui de nouvelles missions afin qu’il se sente stimulé et valorisé.

    3. R.E.C.O.N.N.A.I.S.S.A.N.C.E : qui n’a jamais eu besoin de reconnaissance ? Il est important de reconnaître le travail accompli par vos collaborateurs pour les encourager à continuer. La reconnaissance est un véritable levier de performance. Elle impacte inévitablement sur le comportement du salarié. La négliger c’est fragiliser le lien social. La reconnaissance au travail revêt plusieurs formes et peut être exprimée de différentes manières. Cela peut prendre la forme de petites attentions (récompense financière, invitation à un déjeuner…) mais également de projets de développement professionnel ou de programmes de formation sur mesure. Il est important de noter que la reconnaissance ne doit pas être perçue comme une simple forme de rémunération, mais plutôt comme une preuve de considération et de respect envers les salariés. Elle contribue à leur motivation et à leur engagement sur le long terme.

    4. Essayer de favoriser l’épanouissement personnel : les salariés les plus heureux au travail sont ceux qui ont un bon équilibre de vie. Ainsi permettez à vos salariés de s’épanouir en leur offrant des perspectives d’évolution, en favorisant les formations, les initiatives personnelles ou encore en encourageant l’équilibre vie professionnelle et personnelle.

     

    Le désengagement des salariés peut être un véritable frein pour l'entreprise. Il peut impacter négativement la réputation d’une organisation et entacher sa marque employeur. Cependant, il est possible de réengager les salariés désengagés en comprenant les causes de leur désengagement et en mettant en place des solutions adaptées. En proposant un environnement de travail stimulant, valorisant et bienveillant, vous pourrez relancer la motivation de vos salariés pour atteindre des objectifs communs.